Le Ceci et le Cela

mémoire1-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

« Un être me charme et je le vois ; mais cet être que je vois et qui me charme, je ne puis l’atteindre ; si grande est l’erreur qui contrarie mon amour. Pour comble de douleur, il n’y a entre nous ni vaste mer, ni longues routes, ni montagnes, ni remparts aux portes closes ; c’est un peu d’eau qui nous sépare. »

Ovide, Les Métamorphoses, livre III,v. 338 à 510

 

 

 

mémoire2mémoire3mémoire4mémoire5mémoire6mémoire7mémoire8mémoire9